BACH Jean, GOPPING Pierre & WITH Charles – HORN Jean

Commentaire (0) Avis de recherche, Liste des avis de recherche

Dans le cadre de mes recherches sur les combats autour de Salerne, je souhaite recueillir des infor­ma­tions sur les Alsa­ciens :

BACH Jean (ou Joseph ?), tué le 14.9.1943 à Fiocche, dans le secteur d’Eboli, lors d’une attaque lancée par les Alle­mands, en même temps que le Major Guldenp­fen­ning. Ils faisaient partie du 9e Panze­gre­na­dier-Regi­ment. Il est possible que Jean Bach ait été enterré comme « inconnu » au cime­tière de Cassino. Il n’est pas réper­to­rié à la Région Alsace.

GOPPING Pierre (je ne suis pas sûr de son prénom) est porté disparu à Salerne le 15.9.1943. J’ignore malheu­reu­se­ment quelle fut son unité.

 

 WITH Charles. Il est mort le 15.9.43 (selon le VDK) lors d’une contre-attaque alle­mande face aux Comman­dos britan­niques, certai­ne­ment dans le secteur d’Eboli et de Salerne (et non à Monte Cassino le 13.9 comme l’in­dique la source française). Il faisait partie du 129e Panzer­gre­na­dier-Regi­ment. Il est inhumé à Cassino : bloc 19, tombe 241. Il est réper­to­rié par la Région Alsace :

Nom WITH
Prénom Charles
Date de nais­sance 19/10/1924
Lieu de nais­sance Alte­nach (Haut-Rhin) – France
Lieu de rési­dence Alte­nach (Haut-Rhin) – France
Incor­poré de force dans la Wehr­macht
Date de dispa­ri­tion 13/09/1943
Lieu de dispa­ri­tion Monte Casino – Italie
Circons­tances de décès Tué au combat
Sources :
  • CAEN – Fichier des Incor­po­rés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) – version de 2005
  • CAEN3 – Fichier des Incor­po­rés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) – version de 2007
  • REP-1946 – Registre des non-rentrés en 1946
C’est le seul Alsa­cien que j’ai retrouvé dans les pages du DRK concer­nant les soldats alle­mands du secteur de Salerne.
Jean Horn, dont je joins la fiche du VDK, est-il français ?
Merci pour tout rensei­gne­ment complé­men­taires sur ces hommes et sur d’autres Alsa­ciens ayant combattu dans le secteur de Salerne.
Matteo d’An­gella

Lire l’article

Sylvie REFF, « La patrie du vent » – Roman

Commentaire (0) 2018, À lire…, Bibliographie

Lire l’article

KOCH Robert

Commentaire (0) Avis de recherche, Liste des avis de recherche

 Je travaille actuel­le­ment sur Roscoff pendant la guerre 39–45 et je consacre un bon passage au Mosel­lan Robert Koch.

Robert Koch était à Roscoff avec la 1re compa­gnie du 3e groupe de rada­ristes de la Krieg­sma­rine. Il est revenu à Roscoff dans les années 60 et a donné des photos à la famille Cabioch. On l’ap­pe­lait le Petit Lorrain.

D’après ce je sais, il serait né le 20 mars 1920 à Faulque­mont.

Peut-être a-t-il de la famille ?

Merci pour toute aide.

Dany Guillou

dany.guillou@o­range.fr

 

Lire l’article

CHRISTMANN Emile et DENZ Jean – Fiches du DRK trans­mises par Matteo D’An­gella

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

 

  • Fiche de la Région Alsace et de l’ADEIF de Christ­mann Emile
NomCHRISTMANN
PrénomHenri Emile
Prénom usuelEmile
Date de nais­sance11/06/1915
Lieu de nais­sanceVöklin­gen – Alle­magne
Lieu de rési­denceHague­nau (Bas-Rhin) – France
 Incor­poré de force dans la Wehr­macht
Dernière adresse connueDant­zig Digue SP 84582 C
  • ADEIF – Recueil photo des dispa­rus du Bas-Rhin (ADEIF)
  • CAEN2 – Fichier des Incor­po­rés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) – version inter­mé­diaire

Lire l’article

PIQUET René, souve­nir de décès trans­mis par Chris­tian Kiefer

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 Fiche de la Région Alsace :

NomPIQUET
PrénomRené Charles
Prénom usuelRené
Date de nais­sance05/05/1920
Lieu de nais­sanceGueb­willer (Haut-Rhin) – France
Lieu de rési­denceGueb­willer (Haut-Rhin) – France
Incor­poré de force dans la Wehr­macht
Date de dispa­ri­tion12/04/1944
Lieu de dispa­ri­tionKertsch – URSS
Circons­tances de décèsInconnu
  • CAEN – Fichier des Incor­po­rés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) – version de 2005
  • CAEN3 – Fichier des Incor­po­rés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) – version de 2007
  • REP-1946 – Registre des non-rentrés en 1946

Lire l’article

Le récit de Charles Hoef­fler, incor­poré de force, évadé

Commentaire (0) 2018, À lire…, Bibliographie

« Le récit de Charles Hoef­fler, incor­poré de force, évadé, caché avec d’autres « Wald­teu­fel » dans le Wine­cker­thal », L’Outre-Forêt n°183, 2018, p.59–68.

Lire l’article

L’INCORPORATION DE FORCE : CONFERENCE A STEINBOURG

Commentaire (0) À noter dans l'agenda, Actualité

Lire l’article

HERRBACH Pierre

Commentaires (2) Avis de recherche, Liste des avis de recherche

Je suis à la recherche de la tombe de mon oncle  Pierre Jean Alfred HERRBACH, né à Mulhouse le 28/07/1924. Il vivait chez ses parents à Boll­willer (68540) au moment de son incor­po­ra­tion de force dans l’ar­mée alle­mande (dont je ne connais pas la date).

Les docu­ments en ma posses­sion indiquent qu’il est mort d’un éclat d’obus le 26/06/1944 (ou le 19/06 d’après un seul de ces docu­ments) à Podko­len­kow en Russie (près de St-Peters­bourg et du Lac Ladoga ou vers la fron­tière avec l’Es­to­nie ?), lieu que je n’ar­rive pas à iden­ti­fier.

Ces mêmes docu­ments disent qu’il serait enterré dans un cime­tière mili­taire à proxi­mité de Borki, sur la route d’Opot­schka à Ostroff, lieux que je n’ar­rive pas non plus à iden­ti­fier (il y a bien une agglo­mé­ra­tion du nom de Borki dans l’Est de la Pologne, mais ce lieu me semble être assez éloi­gné du lieu de son décès).

Merci beau­coup pour toute aide

 

Pierre HERRBACH
pierre.herr­ba­ch@­wa­na­doo.fr

Lire l’article

Au théâtre : DESIRER TANT

Commentaire (0) Actualité

 

 

Le NEST, théâtre de Thion­ville, reçoit sur la période du 5 au 9 décembre le spec­tacle Dési­rer tant, écris et mis en scène par Char­lotte Lagrange.

Celui-ci traite de l’his­toire de trois géné­ra­tions de femmes, la première étant celle d’une grand-mère alsa­cienne ayant vécu la Deuxième Guerre mondiale. Les choix qu’elle aura fait pendant cette période trouble auront une inci­dence sur les deux géné­ra­tions qu’elle a engen­dré.

Ce spec­tacle, en plus d’être une boule­ver­sante histoire d’amour fami­lial, porte une grande dimen­sion histo­rique puisqu’il ques­tionne forte­ment l’hé­ri­tage de l’Oc­cu­pa­tion dans les zones qui ont été annexées ou occu­pées.

 

Ainsi, nous orga­ni­sons lors de la jour­née du dimanche 9 décembre une rencontre autour du thème Français de l’in­té­rieur / Français de l’ex­té­rieur : les Mosel­lans et Alsa­ciens pendant la guerre.

 

En voici une brève présen­ta­tion :

 

La Moselle et l’Al­sace sont des terri­toires de l’entre deux, des zones fron­ta­lières ayant maintes fois changé d’ap­par­te­nance. Tantôt français, tantôt alle­mands, embrin­gués dans les complexi­tés de conflits qui les dépassent, les Mosel­lans et Alsa­ciens ont été ballo­tés entre deux cultures, deux iden­ti­tés proches et éloi­gnées à la fois. Voisins de cette France de l’in­té­rieur qui leur a parfois donné l’im­pres­sion de les aban­don­ner, ils étaient ces Français de l’ex­té­rieur qui ont soit subi les conflits, soit s’y sont enga­gés.

 

Nous rece­vrons à cette occa­sion l’his­to­rien Philippe Wilmouth, président de l’AS.CO.ME.MO. (Asso­cia­tion pour la Conser­va­tion de la Mémoire en Moselle en 39/45), ainsi que Char­lotte Lagrange, autrice et metteuse en scène du spec­tacle.

Nous abor­de­rons les ques­tions de la vie sous l’Oc­cu­pa­tion, ainsi que de l’iden­tité lais­sée dans les terri­toires annexés et occu­pés.

 

La rencontre sera précé­dée d’un brunch, servi au théâtre à partir de 12h (14€, buffet à volonté, réser­va­tions auprès du théâtre).

 

Programme de la jour­née :

– 12h-13h : repas (facul­ta­tif)

– 13h30–14h30 : rencontre

– 15h : spec­tacle (durée : 2h15)

 

Et pour l’oc­ca­sion, nous propo­sons aux lecteurs de L’Ami hebdo de béné­fi­cier d’un tarif de 10€ pour la repré­sen­ta­tion.

Il suffira pour cela de réser­ver auprès du théâtre en donnant le mot de passe « AMI HEBDO ».

 

On trou­vera plus d’in­for­ma­tions sur le spec­tacle à la page dédiée sur notre site inter­net : https://nest-theatre.fr/saison/18–19/desi­rer-tant-13

Contact : Yous­sef Ghali

yous­sef­gha­li@­nest-theatre.fr | 03 82 54 70 47

Lire l’article

Le Mur des Noms : où en-est-on?

Commentaire (0) Actualité, Billet d'humeur

Il  y a plus d’un an une commis­sion a été mise en place afin de réflé­chir sur l’édi­fi­ca­tion du Mur des Noms et trou­ver une solu­tion permet­tant de lever les divers « obstacles » qui étaient appa­rus lors de l’an­nonce du démar­rage des travaux.
Depuis, plus aucune infor­ma­tion comme si le projet d’édi­fi­ca­tion avait été aban­donné.
Je demande instam­ment à Mesdames et Messieurs les Membres de la Commis­sion d’in­diquer à quelle date leur réflexion sera termi­née et à quel moment leurs conclu­sions/propo­si­tions seront rendues publiques.
Le temps passe, les derniers incor­po­rés de force dispa­raissent au fil des jours…
Il serait injuste que les derniers survi­vants actuels ne puissent assis­ter à l’inau­gu­ra­tion du Mur des Noms, témoi­gnage de la Nation à l’égard de leurs cama­rades morts, car étant eux-mêmes décé­dés au moment de l’inau­gu­ra­tion…
Je demande aussi aux personnes concer­nées par ce doulou­reux dossier et qui partagent mon point de vue d’in­ter­ve­nir auprès de Monsieur le Président de la Région Grand Est et de leurs élus afin que le Mur des Noms soit édifié et qu’au­cune victime ne soit oubliée.
Serge AMORICH
Délé­gué natio­nal de l’As­so­cia­tion des anciens incor­po­rés de force dans le RAD – KHD d’Al­sace et de Moselle   

Lire l’article